Composition du tampon à encrage manuel

Un tampon encreur manuel a une composition simplifiée par rapport au tampon automatique. La principale différence, outre la forme du tampon, est le système d'encrage, ce dernier étant dépourvu de boîtier intégré.

En terme de design, le tampon traditionnel se présente sous une forme ancienne qu’on a tous l’habitude de voir au bureau de poste, dans les entreprises et autres entités commerciales.

Voici deux raisons parmi tant d’autres qui incitent à le choisir si on hésite entre plusieurs modèles :

  • C’est le modèle idéal pour les utilisations occasionnelles car, en dépit de son aspect démodé, il est très efficace.
  • Son prix est un avantage de taille ! Aucun autre ne peut rivaliser sur l'aspect financier, grâce à une composition simple c’est le tampon le moins cher du marché.

Illustration composition tampon à l'ancienne

De quoi est-il composé ?

De manière générale, il possède une partie longiligne qui permet une bonne prise en main. Sa base destinée à accueillir une empreinte et un texte suffisamment complet est plate et rectangulaire.

3 éléments fondamentaux le constituent...

L'empreinte : C'est la partie fixée au bas, elle est en caoutchouc et contient les informations à imprimer sur les documents. On peut la personnaliser en y ajoutant des images et du texte.

Le support : Il est généralement conçu en bois ou en plastique et renferme également un manche qui permet à l’utilisateur de tenir le cachet et de l’appliquer sur le papier.

L’encreur : Sans être incorporé au matériel, c’est un élément indispensable qui permet d’imprimer l’empreinte sur le papier. C’est une boîte plate contenant une matière en fibre imbibée d’encre.

Tous ces éléments facilitent l’utilisation du tampon manuel. Tout le monde peut s’en servir, il suffit de tenir le manche du support entre les doigts, le tamponner sur l’encreur et l’appliquer ensuite sur le document pour y imprimer l’empreinte personnalisée.