Quels tampons encreurs pour avocat ?

Les avocats utilisent les tampons encreurs pour inscrire leur cachet sur les dossiers. Les tampons encreurs font apparaître le nom ou le logo de l’avocat. Il s’agit d’un moyen de communication rapide. Le choix d’un tampon ne doit pas être ainsi pris à la légère.

Illustration sur l'utilisation des tampons encreurs par les avocats

Choix des gammes

Il existe de nombreuses sortes de tampons encreurs, le choix doit se faire en fonction de vos besoins et du nombre de fois où vous allez l’utiliser quotidiennement. Le tampon encreur en bois est idéal pour les utilisations rares tandis que ceux en métal sont destinés aux utilisations intensives.
Quant au tampon Printy, il est utilisé de manière occasionnelle, c’est-à-dire entre 3 à 4 fois par jour. Ce dernier se différencie par son boitier en plastique, que l'on peut choisir de différentes couleurs pour les reconnaître facilement, et la cassette d’encrage qui ne demande pas d’encrier.

Les avocats qui se déplacent fréquemment peuvent aussi choisir les tampons encreurs de poche.

Le contenu

Le texte inscrit sur un tampon devra être lié au métier de l’avocat. En effet, ce tampon sera utilisé dans le domaine professionnel pour signer des documents administratifs et des documents officiels (contrats, dossiers, numéro de pièce...). Les textes qui y seront inscrits devront alors permettre d’identifier le métier de son propriétaire. L’avocat peut y inscrire sa spécialité telle le droit public, le droit privé…

Les informations devront être déposées de manière équilibrée. Les informations indispensables plus importantes doivent être plus mises en valeur que celles non nécessaires.

Les mentions obligatoires

Pour pouvoir tamponner des documents, un tampon doit obligatoirement contenir certaines informations. Le nom, le prénom, l’adresse, la profession exercée en précisant la spécialité devront apparaître dans le tampon encreur d’un avocat. Il faut également mentionner les coordonnées de contact. Il peut s’agir d’un numéro de téléphone, de fax ou d’une adresse e-mail.
Le tampon d’avocat devra aussi contenir le barreau auquel il est inscrit et le nom du cabinet où il travaille.